• Employons-nous donc à la construction de la gare par le bâtiment voyageurs. 

    Comme cela devient une habitude, j'utilise mon logiciel de dessin préféré. Quelques heures (enfin... un jour ou deux) plus tard, la représentation de l'édifice sort de l'imprimante sur un support papier de 160 gr/m². La fixation des couleurs est opérée par la pose d'une couche de vernis acrylique mat TALENS AMSTERDAM.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Le travail proprement dit peut commencer. Je débite les premiers pans de mur et les autres parties qui composeront l'ensemble.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Patiemment, muni de mon outil favori (voir ici  Poste d'aiguillage), je trace les joints des briques afin de renforcer le relief des murs.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Le travail se poursuit par la découpe soignée des fenêtres et la mise en place de la huisserie ainsi que de son vitrage.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Imprimé sur du papier classique 80gr/m², c'est au tour de la décoration intérieure d'être préparée pour être collée.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Même si, à l'échelle N, il ne sera pas évident d'apercevoir au travers des vitres, je trouve que ce complément décoratif est du plus bel effet.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    C'est au tour du plafond de la salle d'être fabriqué à l'aide d'un morceau de carton épais mis au vernis acrylique mat TALENS AMSTERDAM. Cela donne à la pièce une apparence assez rustique.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Le temps du séchage du vernis, je pose sur la face intérieur de chaque pignon une butée sur laquelle viendra se caler le plafond. 

    La gare : le BV (début)
    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Une fois le séchage des butées achevé, le plafond est posé. Son rôle sera double: il empêchera le passage de la lumière vers le grenier et il consolidera la structure du bâtiment.

    La gare : le BV (début)
    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    C'est au tour de la sous-pente en "bois" d'être traitée. Je procède au tracé et à la découpe des entailles. La pièce est disposée à l'endroit prévu pour un essayage en vue de pouvoir apporter quelques petits ajustements éventuels.

    La gare : le BV (début)
    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Une fois cela fait, l'écoulement des eaux de pluie est posé. L'apparence "plaque de zinc" est obtenue à partir de bandes de papier aluminium de ménage coloré avec de la peinture Humbrol Enamel MET 56.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    L'ensemble obtenu est repositionné et définitivement collé. Je peux alors poser les "ardoises" qui elles ont aussi subi ma technique de mise en relief.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Il faut maintenant s'intéresser aux finitions. Imprimé sur du papier 160 gr/m², le lambrequin est collé sur du balsa finement aplati. Il reste à effectuer les découpes puis la finition à la peinture blanche En fait pour le peu de surface, du Typpex a très bien fait l'affaire.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Après encollage, je les positionne à gauche comme à droite à l'emplacement désigné.

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Il en est de même pour les planches de rives.

    La gare : le BV (début)
    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Vient le placement de la cheminée et sa patine. Et au final, s'en suivent les faitières qui viennent parachever la construction de l'édifice.

    La gare : le BV (début)
    La gare : le BV (début)
    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Voilà le bâtiment voyageurs terminé. Vraiment pas top ce toit mais bon!

    La gare : le BV (début)
    La gare : le BV
    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    La classique photo "vu du ciel".

    La gare : le BV (début)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    A bientôt pour la construction du logis et de la partie administrative.

     


    1 commentaire
  • Mon diorama se devait de posséder sa gare. Souhaitant rester régional, je me suis décidé à réaliser une adaptation assez libre de la gare de Quevaucamps.

    Quevaucamps est un village de l'entité de Beloeil. Jusqu'au milieu du siècle dernier, sa gare (voir un petit historique ici) était le terminus de la ligne 79 qui avait pour origine la gare de Blaton située sur la ligne 78 allant de Saint-Ghislain à Tournai.

    Longue de quelques quatre kilomètres, la ligne 79 était à voie unique. Vous pouvez en voir ci-dessous un tracé approximatif vu du ciel. Je n'ai malheureusement pas retrouvé d'archives concernant le parcours réelle de cette ligne.

    La gare du réseau (présentation)
    (cliquer pour voir la carte Google)

     

    De nos jours, l'ancien bâtiment ferroviaire abrite Le Musée de la Bonneterie et du Négoce de la Toile. Les activités de cette insdustrie étaient le fleuron de la région au siècle dernier.

     

    Voici une photographie d'ensemble de la gare.

    La gare du réseau (présentation) 
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Pour des raisons de place disponible sur le réseau, je suis obligé de trancher dans la longueur. Je décide donc de ne garder que les deux bâtiments les plus à gauche.

    La gare du réseau (présentation)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Soit le bâtiment voyageurs (BV)... 
    La gare du réseau
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)
              

    ... ainsi que la bâtiment administratif et d'habitation (BA).

      
    La gare du réseau
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Pour des questions de perspective sur l'ensemble de la scène, je vais même être obligé de "retourner" le bâtiment. Vu du quai le BV sera à gauche du BA et non à droite comme dans la réalité.

    La gare du réseau (présentation)

    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Nous nous retrouverons sous peu pour la modélisation de ces deux édifices à notre échelle favorite.


    1 commentaire
  • Le bâtiment proprement dit étant maintenant achevé, il est bon de s'occuper des aménagements extérieurs.

    Cela commence par la marquise. Je décide de la construire en bois: un matériau dans lequel ces avancées sont souvent réalisées à l'époque.

    Une amie architecte m'a, jadis, donné des chutes de balsa. Elles me seront très utiles.

    Dans un morceau de quelques centimètres carrés de balsa, je découpe les différents éléments: fronton, longerons de soutien et sous-toiture.

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Leur assemblage terminé, j'effectue la mise en couleur du dessous et du devant. Dans le même temps, je pose "quelques ardoises".

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Toujours en bois (balsa), les lattes frontales du toit sont alors posées.

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Pour recueillir l'eau de pluie, un tonneau à chaque coin de la façade opposée à la porte d'entrée est nécessaire.

    Pour leur construction: un bout de brochette en bois, quelques morceaux de balsa collés sur le pourtour et un morceau de papier aluminium peint en gris pour y découper le cerclage feront l'affaire.

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Un ponçage au papier émeri, quelques coups de pinceau pour apposer de la couleur brune, le collage des cerceaux et voilà des tonneaux plus vrais que nature.

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Les hommes devront pouvoir tenir dans le poste d'aiguillage durant les frimas de l'hiver, il faut un feu et équiper le bâtiment d'un conduit de cheminée et de son chapeau. Pour ce faire: un morceau de fil électrique 2,5 mm et deux sequins de couture peints en gris.

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    A l'échelle N, les aménagements intérieurs sont souvent peut visibles à travers les vitres d'un bâtiment. Qu'à cela ne tienne, outre les leviers de commande des aiguillages, le poste sera équipé d'une table, d'un tabouret et d'un poële type "Godin".

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Et voici une vue de chaque face du bâtiment achevé. Nous pourrons y remarquer l'adjonction de gouttières et des descentes qui les accompagnent. Tout cela de pure fabrication maison (fil électrique de 1,5 mm et carton aluminium façonné et peint).

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Pour terminer un plan "vue d'avion".

    Poste d'aiguillage (suite et fin)
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Une réalisation pour laquelle j'ai passé du temps tout en prenant beaucoup de plaisir. Le résultat m'apporte une pleine satisfaction.


    2 commentaires
  • Pour mon diorama (voir ici), un poste d'aiguillage est indispensable.

    L'idée de la présence de ce bâtiment m'était venue lors d'une magnifique journée souvenir "1916-2016: 100 ans" passée à Froissy dans le cadre du "Centenaire de la ligne et 45e anniversaire du P'tit train de la Haute Somme" (voir ici). Lors du trajet en train de Froissy à Dompierre sur une voie de 60 cm, nous nous étions arrêté à la petite halte de Cappy dont l'apparence désuète de l'abri m'avait charmé.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Comme je ne suis pas homme à emprunter les chemins faciles, il me restait à concevoir intégralement le bâtiment.

    Pour ce faire, chance pour moi est de trouver ma dernière inspiration dans le n°22 de "Clés pour train miniature" (voir ici).

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Après quelques heures d'utilisation de mon logiciel de dessin préféré, "mon" poste d'aiguillage sort de l'imprimante sur un support papier de 160 gr/m². La fixation des couleurs s'opérant par la pose d'une couche de vernis acrylique mat TALENS AMSTERDAM.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    La construction du bâtiment peut alors commencer.

    Après avoir isolé les différentes parties, je commence par évider les murs pour faire la place aux fenêtres et à la porte.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

      

    Cela fait, la jointure des briques est nervurée à l'aide d'un porte-mine muni d'une aiguille à broder. Ce type d'aiguille convient parfaitement à ce genre de travail vu son bout arrondi (voir ici  Poste d'aiguillage). Ce travail de longue haleine donne un "relief" appréciable au mur.

    Poste d'aiguillage
    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Comme le plafonnage extérieur se détériore, chaque partie du ciment lissé résistant encore à l'usure du temps doit être découpée (papier de 80 gr/m²) et collée soigneusement à la place qu'elle occupe. Cette opération augmentera le degré de réalisme de la maquette.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Il faut maintenant s'occuper de la huisserie. Chaque vitre de la porte et de chaque châssis est découpée avec le meilleurs soin possible.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Une fois le travail de découpe terminé, la porte et les châssis sont collés sur l'arrière de la façade. Dans le même temps, le vitrage est posé.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Sur du papier 80 gr/m², les murs intérieurs ont été imprimés. Après y avoir découpé là aussi l'emplacement du vitrage, chaque élément est apposé sur la face intérieure du bâtiment.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    La sous-toiture d'apparence "bois" est entaillée pour épouser au mieux les "accroches" des murs.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

     Un ultime test d'assemblage des éléments est effectué avant le collage définitif.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

     Il reste à placer la toiture d'ardoises qui elle aussi a été nervurée pour donner du relief à l'ensemble.

    Poste d'aiguillage
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Le collage de la toiture achève la construction du poste d'aiguillage en lui-même.


    1 commentaire
  • Deux mois plus tard...


    Comme je l'avais prévu, au mois de juillet (voir la fin de l'article "Remise à locomotive (début)"), des gouttières de fabrication maison viennent compléter le côté gauche et le côté droit du bâtiment.

    Remise à locomotive (suite et fin)
    Remise à locomotive (suite et fin)
     (cliquer sur une image pour l'agrandir)

     

    A l'arrière du bâtiment, une descente pour la gouttière gauche et une descente pour la gouttière droite.

    Remise à locomotive (suite et fin)
    Remise à locomotive (suite et fin)
    (cliquer sur une image pour l'agrandir)

     

    Une vue de dessus de la gouttière et le détail de la sortie avec la descente (côté droit).

    Remise à locomotive (suite et fin)
    Cliquer pour agrandir
    (cliquer sur une image pour l'agrandir)

     

    Voilà le parachèvement de la remise à locomotive est terminé!!


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique