• La chapelle Saint-Christophe

    Pour agrémenter le coin arrière gauche du diorama (toujours en construction) légèrement surélevé, l'idée me vient d'y ériger une chapelle.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    L'édifice religieux sera dédiée au saint patron des cheminots. De son promontoire, il pourra ainsi veiller sur l'ensemble du réseau. Après quelques recherches, je suis amené à constater que, selon le pays, les travailleurs du rail prient un saint différent: en Belgique, on vénère Saint-Eloi et en France, Saint-Christophe.

    Le diorama en construction étant très hétérogène (bâtiments inspirés d'une gare et d'un halle de marchandise belges mais matériel en circulation d'origine française), je décide d'opter pour une chapelle consacrée à Saint-Christophe.

    Très loin de l'idée d'effectuer une copie intégrale, un petit tour sur le web me permet de trouver l'inspiration chez Bois Modélisme.

    La chapelle Saint-Christophe
    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur une image pour l'agrandir)

     

    Après quelques heures d'utilisation de mon logiciel de dessin préféré, la chapelle sort de l'imprimante sur un support papier de 220 gr/m². J'opère la fixation des couleurs par la pose d'une couche de vernis acrylique mat TALENS AMSTERDAM.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Remarque Sur la planche, on trouve la présence d'un clocheton en briques rouges. Sa construction sera abandonnée par manque d'esthétisme et remplacée par un montage en bois (voir plus loin).

     

    La construction du bâtiment peut alors commencer.

    Une fois les différentes parties isolées de la planche, je commence par évider les murs pour dégager les emplacements de la croix, des fenêtres et du porche. Cela fait, je mets en place les pierres de relief qui entourent les différentes ouvertures pratiquées

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Vient le moment de s'occuper des vitraux. Je colle sur l'envers des découpes faites de la toile de moustiquaire pour symboliser les croisillons de plomb. Par dessus,  je fixe un morceau de plastique transparent (ici de couleur mauve) pour matérialiser le verre. Le tour est joué.

    La chapelle Saint-Christophe
    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur une image pour l'agrandir)

     

    Les murs intérieurs sont préparés. Il s'agit de la copie conforme des murs externes.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Une fois mise en place, une apparence de netteté s'installe. On en vient presque à regretter qu'il s'agit de l'intérieur du bâtiment qui ne sera pas très visible.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Classiquement, c'est le montage de la toiture suivi du découpage des "lourdes" portes dans du balsa. Les battants sont mis en couleur brune au marqueur à l'eau et finies au vernis.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Dans un soucis d'authenticité, je décide d'orner les portes de ferrures. Pour ce faire, j'aplatis du fil de téléphone et en débite six morceaux. A l'aide d'adhésif, j'ajuste les portes dans un gabarit et colle les fers.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Des pièces sont ajoutées à chaque coin. Elle symbolisent les pierres d'angle légèrement en relief comme celles du tour de la porte et des fenêtres.

    La chapelle Saint-Christophe
    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur une image pour l'agrandir)

     

    Il faut maintenant s'attaquer à la construction du clocheton tout en bois sauf en ce qui concerne la toiture.

    Un plafond carré pour supporter la cloche (un poussoir de boucle d'oreille).

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Les rondins de bois comme supports de la plateforme.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Vient ensuite la préparation de la toiture en ardoise et des pignons de bois.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Après le perçage de quatre trous dans la toiture proprement dite de la chapelle, le clocheton est mise en place. Une fois le collage des pignons réalisé, un "rondin" de bois vient solidifier l'ensemble et servir de poutre de faîte au toit.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    S'en suit la pose de la toiture et des rives avant et arrière, le clocheton est terminé.

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Pour achever l'ensemble, il reste à poser l'évacuation des eaux de pluie (gouttières et descentes). Voici quelques photos pour apprécier l'ensemble.

    La chapelle Saint-Christophe
    La chapelle Saint-Christophe
    La chapelle Saint-Christophe
    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur une image pour l'agrandir) 

     

    Et comme conclusion à cet article, la traditionnelle "vue d'avion".

    La chapelle Saint-Christophe
    (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

     

    Qu'en pensez-vous?

    « La gare: épilogue

  • Commentaires

    1
    Jepe
    Mardi 27 Février à 10:47

    Belle réalisation !

    Dans ma région (Brabant Wallon) il y a également beaucoup de petites chapelles ainsi.

    J'ai été prendre les mesures d'une d'entre elles se situant dans mon patelin.

    Un bon plan et la "Crafty" fera le reste (à voir bientôt sur le Forum du N belge).

      • Jeudi 1er Mars à 08:07

        Je te remercie pour ton commentaire très encourageant.

        Je te souhaite autant de plaisir que moi dans la construction de ta chapelle.

        Qu'il est magnifique notre hobby!!!

    2
    Douby
    Jeudi 8 Mars à 09:46

    Bonjour,

    C'est toujours un plaisir de voir le résultat des heures de travail que tu passes sur chaque élément de ton décor.

    Cette chapelle est assurément encore une belle réussite.

    Bravo à toi.

    Bisous.

    Douby

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :